Accueil du site > Expositions > 2009 – Domaine de Montauger

2009 – Domaine de Montauger

jeudi 20 avril 2017, par sebastiencombescot

Forêt ARTificielle répond à une réflexion sur mon approche de la sculpture et ses fondements. La sculpture et par extension, toutes constructions humains, a toujours exploité la nature dans son processus de fabrication (la sculpture ne peut être une idée immatérielle). J’ai toujours perçu dans cette dynamique, la nécessité pour l’être humain de contrôler son environnement, un désir de laisser une trace sur cette nature indomptable. Les problèmes écologiques d’aujourd’hui montrent les limites de cette interaction.
En tant que sculpteur, je suis conscient que je m’inscris dans cette dynamique. Depuis mon plus jeune âge, j’ai toujours voulu transformer ces éléments naturels en leur imposant des formes. N’ai-je pas cru que quelque chose se cachait dans chaque morceau de bois ? Chaque arbre est potentiellement une sculpture. Forêt ARTificielle, avec son arbre planté au milieu de tranches d’arbres dressées verticalement, est une forme d’« auto » critique.

Forêt ARTticielle responds to research on my approach to the medium of sculpture, and its foundations. Human construction has always exploited nature in the process of production and I have always perceived, in this dynamic, humanity’s necessity to control its environment ; a desire to leave its traces in this untameable nature. Current international ecological issues show the limits of this interaction. As a sculptor, I am aware that I am involved in this action. Since I was a child, I have always wanted to transform natural elements. Did I not believe that in each piece of wood I would reveal something ? Every tree has the potential to become a sculpture. In a way, Forêt ARTificielle is a form of ‘self’ criticism.

Portfolio

Forêt ARTificielle 2 Forêt ARTificielle 4 Forêt ARTificielle 5